Beaucoup d'entre nous commencent notre journée avec un mélange de légumes verts et de fruits frais, de graines et peut-être d'un soupçon de lait d'amande, un hôpital de la Californie sert régulièrement une purée lisse composée d'huile de saumon, de lait en poudre et de harengs entiers congelés pour aider ses patients à se remettre sur pieds. L'hôpital sert jusqu'à 189 litres de ce mélange — ou d'une variante de celui-ci — chaque jour. 

Cette boisson à base de poisson ne constitue pas la dernière tendance en matière de nutrition : il s'agit plutôt d'une préparation lactée pour bébé phoque. De surcroît, durant les moments achalandés, cette préparation est mélangée dans un appareil Vitamix Commercial afin d'être offerte à plus de 100 patients par jour au Marine Mammal Center de Sausalito.

La mission de ce centre est d'aider à faire progresser la conservation des océans mondiaux en sauvant et en réhabilitant des mammifères marins, en faisant de la recherche scientifique et de l'éducation. Les animaux malades et blessés sont traités et réhabilités dans les installations vétérinaires à la fine pointe du centre, où l'on prend soin d'eux jusqu'à ce qu'ils puissent retourner chez eux, dans l'océan. Organisme sans but lucratif, le centre compte sur plus de 1 300 bénévoles pour dorloter ses patients.

Le Marine Mammal Center a traité plus de 23 000 animaux depuis 1975. Chaque année, l'hôpital peut soigner jusqu'à 1 800 mammifères marins. Le centre a déjà accueilli des otaries de Californie, des otaries à fourrure de Townsend, des phoques communs du Pacifique, des éléphants de mer boréaux, des otaries à fourrure de l'Alaska et des otaries de Steller. Ces phoques abandonnés, malades ou blessés souffrent de malnutrition ou d'affections, se sont empêtrés dans des déchets marins ou ont été victimes de requins ou de chasseurs.

« La situation ne s'améliore pas au large », constate Sophie Guarasci, directrice de l'élevage au Marine Mammal Center.

Avant tout, le centre veille à ce que les animaux bénéficient d'une nutrition adéquate pour les aider à guérir et à retourner dans la nature.

Selon Mme Guarasci, il est essentiel que les bébés phoques souffrant de malnutrition reçoivent une préparation lactée contenant des nutriments, des électrolytes, des gras et des calories similaires à ceux du lait de leur mère. Une purée lisse faite d'ingrédients comme des poissons entiers congelés, des huiles de poisson et de la poudre de lait aide les phoques à retrouver la forme. Souvent, les blanchons doivent aussi recevoir des antibiotiques, des protecteurs gastriques ou des antidouleurs; ces médicaments sont incorporés au mélange.

Toutefois, offrir les nutriments et la médication nécessaires à ces bébés phoques n'est pas aussi simple que de leur servir un smoothie au hareng. Le mélange doit être administré aux phoques à l'aide d'une sonde jusqu'à cinq fois par jour — un processus qui mêle seringue, tube de gavage et gros mammifère marin sauvage et glissant. La préparation ne peut être trop épaisse ou contenir de gros morceaux, sinon elle bloquera le tube et l'animal ne recevra pas la nutrition (ou les médicaments) dont il a besoin. Voici où les mélangeurs Vitamix Commercial entrent en scène : ils ont la capacité de transformer des poissons congelés entiers en purée si lisse qu'elle peut se frayer un chemin de la seringue au tube et jusqu'à l'estomac des bébés phoques sans problème.

Au cours de la saison la plus occupée, des bénévoles se relaient jour et nuit pour nourrir les blanchons. La préparation lactée doit être facile à produire en grande quantité et à intervalles réguliers. L'équipement utilisé pour la fabriquer doit de plus pouvoir fonctionner pendant jusqu'à deux heures à la fois, sans tomber en panne.

Autrement dit, la production de vastes lots de préparation lactée pour bébé phoque exige aussi un mélangeur commercial fiable.

« Nous avons utilisé d'autres mélangeurs, mais ils tombaient constamment en panne, explique Mme Guarasci. On m'appelait au beau milieu de la nuit pour me dire que les mélangeurs étaient brisés, qu'ils surchauffaient et qu'ils ne pouvaient pas résister au volume et aux poissons congelés. »

La directrice, dont le travail consiste, entre autres, à superviser l'alimentation des animaux et l'équipement, s'est alors mise à la recherche d'une solution fiable et efficace pour s'assurer que les blanchons soient nourris régulièrement, sans problème.

« Un de mes bénévoles de la cuisine à poisson avait un Vitamix à la maison et trouvait son appareil vraiment très fiable », se rappelle Mme Guarasci.

Après quelques recherches initiales, l'organisation s'est procuré un Vitamix XL, notre mélangeur de comptoir offrant la plus grande capacité, doté d'un moteur puissant et de récipient de 5,6 litres.

« Nous avons mélangé des poissons congelés entiers et cela a fonctionné à merveille », raconte la directrice.

L'organisation s'est procuré un autre appareil Vitamix XL pour fabriquer de la préparation lactée pour blanchons, avant d'en ajouter deux autres à sa cuisine. Des mélangeurs Vitamix Commercial à grande capacité préparent fidèlement des mélanges de poissons congelés depuis des années maintenant dans la cuisine à poisson du Marine Mammal Center, sans anicroche. 

Mme Guarasci est d'avis que les appareils permettent de gagner du temps, préparent des mélanges uniformes, simplifient la tâche des bénévoles et, plus important encore, lui permettent de dormir sur ses deux oreilles en sachant que les animaux seront bien nourris. 

« Nos appareils Vitamix sont essentiels pour la survie de plusieurs de nos patients », conclut-elle. 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Marine Mammal Center, consultez