« Pourquoi as-tu lancé un LEGO dans la farine? »

« Non! Tu ne peux pas manger de poulet cru! »

« Comment le bébé a-t-il ouvert ce pot de Nutella? »

Ce sont toutes des scènes de la vie réelle, qui se sont déroulées dans ma cuisine au cours du dernier mois. En tant que mère de cinq enfants de huit ans et moins, je serai la première à admettre que de laisser mes enfants m’aider dans la cuisine n’est pas toujours quelque chose que j’attends avec impatience. Parce que – soyons réalistes – laisser les enfants « aider » prend presque toujours plus de temps et d’énergie, et crée un plus grand désordre que de cuisiner seul.

Cependant, je suis ici pour encourager tous les pères et toutes les mères, et pour vous dire que, même si cela implique plus de travail, faire participer nos enfants au processus de préparation et de cuisson en vaut vraiment la peine! Aujourd’hui, je vais donc discuter des avantages de laisser les enfants aider dans la cuisine, ainsi que des moyens pratiques de rendre cela plus amusant pour tout le monde.

Les avantages de cuisiner avec vos enfants

Young girl smiling and mixing ingredients

Cuisiner ensemble crée des souvenirs

Le principal avantage de faire participer nos enfants dans la cuisine est que cela crée des souvenirs qu’ils conserveront toute leur vie. Tu te souviens du jour où papa a brûlé les biscuits? Tu te souviens de la fois où Joe a répandu de la farine sur lui? Tu te souviens de la fois où maman a perdu sa bague dans la lasagne? Certains de mes souvenirs les plus précieux, comme enfant, viennent de traditions que nous avions dans la cuisine, et c’est aussi ce que je veux pour mes enfants.

Cela peut prendre plus de temps, et il est définitivement plus salissant de laisser les enfants mesurer, couper, mélanger et étendre les aliments, mais ils se souviendront que maman et papa ont adoré passer du temps avec eux dans la cuisine. Ils associeront la cuisine et la pâtisserie avec de l’amour et du temps de qualité. C’est un sentiment qu’ils conserveront toujours.

Laisser les enfants aider dans la cuisine les encourage à essayer de nouvelles choses.

Au fil des ans, j’ai constaté que, si un enfant avait la responsabilité d’aider à préparer un plat, il était plus susceptible de l’essayer et de l’aimer!

Au lieu de cacher les légumes dans la nourriture de vos enfants, laissez-les être ceux qui les ajoutent à un plat. Il est important qu’ils comprennent le contenu de leurs repas, afin qu’ils puissent adopter de saines habitudes alimentaires.

Par exemple, si vous préparez des muffins aux épinards comme petit-déjeuner équilibré, laissez votre enfant mettre les épinards dans le mélangeur, mélanger la pâte et faire cuire les muffins. Ensuite, lorsqu’ils prendront une bouchée, ils pourraient constater qu’en fait, ils aiment un légume qu’ils n’auraient pas voulu manger autrement!

Apprendre à cuisiner est la compétence d’une vie entière

Apprendre à vos enfants à cuisiner est quelque chose qu’ils conserveront avec eux tout au long de leur vie. Vous préparez vos fils et vos filles pour leur réussite future en leur enseignant des compétences culinaires à un jeune âge.

Happy family having fun using a Vitamix blender

6 conseils pour que cuisiner avec vos enfants soit AMUSANT!

Si vous gémissez intérieurement en vous disant : « D’accord, je comprends les avantages de faire participer mes enfants dans la cuisine, mais je suis fatiguée et ce sera salissant. » Je vous comprends, chère maman! Je viens d’avoir mon cinquième bébé et parfois, la simple idée d’ajouter quelque chose de plus à notre journée est accablante. Mais souvenez-vous bien d’une chose : ils ne sont là que pour si peu de temps!Ne laissons pas passer ces précieux moments, sans créer des souvenirs agréables et des traditions dans la cuisine.

  1. Préparez-vous bien

    Avant d’inviter vos enfants dans la cuisine, prenez le temps de :

    • Rassembler tous les ingrédients, outils et appareils ménagers, et les disposer dans l’ordre dans lequel vous en aurez besoin.
    • Imprimer la recette (vous ne voulez pas qu’ils renversent de la farine sur votre téléphone ou votre ordinateur).
  2. Choisir la simplicité

    Même si vous serez là pour les aider, essayez de choisir une recette que vos enfants pourront préparer eux-mêmes. Histoire vraie : l’autre jour, j’ai préparé un pain aux bananes avec ma fille aînée. Quand mon mari est arrivé à la maison, elle a dit : « Regarde papa! J’ai fait ce pain aux bananes toute seule! Maman m’a seulement aidée à mesurer et à ajouter quelques ingrédients, et à le mettre au four. » En réalité, j’avais exécuté environ la moitié des étapes, mais en la laissant entièrement responsable de l’autre moitié, elle a eu le sentiment qu’elle avait tout accompli seule. Elle était si fière de cette miche de pain aux bananes, qu’elle en a parlé pendant des jours!

  3. Donnez une tâche à chacun

    Confiez une tâche adaptée à leur âge à chaque enfant capable et désireux de faire partie du plaisir. J’ai appris à mes enfants, dès l’âge de quatre ans, à éplucher et à couper les légumes (avec ma supervision, bien sûr), à casser des œufs, à mesurer les ingrédients, à verser, à remuer, etc.

    Si vous avez de très jeunes enfants, l’objectif est généralement de les tenir occupés. Je donne à mon fils d’un an un ensemble de vieilles cuillères à mesurer et un bol de farine avec lesquels jouer, pendant que les autres enfants aident à cuisiner.

  4. Attendez-vous à un dégât

    N’oubliez pas que les jeunes enfants développent encore leur motricité fine, et qu’ils seront plus maladroits que vous et moi. Ils verseront la moitié des ingrédients sur le comptoir plutôt que dans le bol, répandront un litre entier de lait sur le sol, laisseront tomber un œuf entier (coquille et tout) dans la pâte, et vous surprendront avec bien d’autres mésaventures salissantes.

    Composez simplement avec cela. Au lieu de vous frustrer et de le faire vous-même, aidez-les à tirer des leçons de leurs erreurs, afin qu’ils réussissent mieux la prochaine fois. Laissez-les également nettoyer leurs propres dégâts, afin qu’ils comprennent pourquoi il est important d’essayer de ne pas devenir trop fou dans la cuisine.

  5. Utilisez un appareil amusant (comme le Vitamix, bien sûr)

    C'est un fait : les enfants adorent les boutons, les lumières et les bruits forts. L’utilisation d’un appareil de cuisine comme le Vitamix rend l’ensemble du processus plus excitant. Laissez-les ajouter les ingrédients dans le récipient de mélange, mettre le couvercle en place, allumer et éteindre l’appareil, et utiliser le pilon pour enfoncer les ingrédients entre les lames.

    Utiliser un Vitamix est aussi excitant, parce qu’ils peuvent voir les aliments se transformer sous leurs yeux. Lorsqu’on ajoute des épinards à cette pâte à muffins, elle devient verte, et mes enfants trouvent cela incroyable. Assurez-vous simplement de placer le mélangeur dans un endroit où tout le monde peut bien le voir!

  6. Soyez flexible

    Même nos meilleurs plans ne se réalisent pas toujours. Vous pourriez vous retrouver avec des crêpes brûlées, des biscuits durs comme de la roche, ou un souper tout à fait immangeable. Expliquez à vos enfants que les échecs peuvent arriver, et que c’est très bien ainsi! Discutez de la façon dont vous pouvez tous apprendre de vos erreurs, et établissez un plan pour faire les choses différemment la prochaine fois. Transformez un fiasco en un souvenir amusant, dont vous vous souviendrez tous pendant des années.

    J’espère que ces conseils vous aideront à créer de beaux et délicieux souvenirs avec vos enfants!

Laura is the founder of joyfoodsunshine.com, a blog focused on (mostly) healthy recipes that are fast, easy & family friendly. She’s a wife and mom of five kids, ages eight and under, and is passionate about teaching others that living a healthy lifestyle while raising a family is both attainable and fun.