Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi, à chaque année, vous vous sentez si fatigué après le souper de l'Action de grâces? Doit-on mettre la faute sur le tryptophane contenu dans la dinde? Ou est-ce que la fatigue est simplement due au fait d'avoir cuisiné et d'avoir mangé plus qu'à l'habitude? Cette année, sachez d'avance ce qui cause réellement votre fatigue après les repas des Fêtes et appliquez ces conseils pour une Action de grâces plus santé.

Le tryptophane provoque-t-il la somnolence?

La dinde est habituellement le repas principal lors d'un souper de l'Action de grâces, mais elle a la mauvaise réputation de nous rendre somnolents en raison d'un taux élevé de tryptophane, un acide aminé qui se retrouve non seulement dans la dinde, mais aussi dans les autres types de volaille, le poisson, les œufs et le fromage. La consommation de tryptophane contribue à une hausse du niveau de sérotonine, l'«  hormone du bonheur  », laquelle est souvent transformée en mélatonine, une autre hormone qui aide à réguler et à activer notre sommeil. Toutefois, vous ne pourriez imputer votre fatigue de l'Action de grâces au tryptophane que si vous ne mangiez uniquement de la dinde lors du repas.

Dr Nicolaas Deutz, professeur et spécialiste en nutrition à l'Université A&M du Texas, a conclu une recherche approfondie sur les régimes riches en tryptophane. Il explique que le tryptophane présent dans la dinde « n'a rien à voir » avec la fatigue que ressentent les gens après en avoir mangé. Même son de cloche du côté de la porte-parole de l'American Dietetic Association (Association américaine de diététique), Dawn Jackson Blatner, diététicienne et nutritionniste enregistrée. Selon elle, la dinde ne contient pas plus de tryptophane que les autres types de volaille; il n'y a donc aucune raison de penser que de manger de la dinde nous fait se sentir plus fatigué que, par exemple, manger du poulet.

Les autres causes de la fatigue pendant les Fêtes

Si ce n'est pas la dinde, pourquoi nous sentons-nous si fatigués après le marathon alimentaire des Fêtes? En réalité, lorsque nous mangeons beaucoup, notre système digestif doit travailler encore plus fort pour digérer la nourriture en trop que nous avons absorbée. Cela demande nécessairement plus d'énergie. Si, en plus, vous buvez quelques verres de vin et mangez beaucoup de glucides après une journée à couper des légumes, à arroser la dinde et à éplucher des pommes de terre, la fatigue d'après l'Action de grâces s'explique vraisemblablement par une fatigue normale et un excès de nourriture, plutôt que par la présence d'acides aminés dans votre dinde.

Conseils pour garder son énergie

Si vous voulez réduire la fatigue occasionnée par le festin de l'Action de grâces, ne vous inquiétez pas des effets du tryptophane. Essayez plutôt d'appliquer ces quelques conseils, qui vous aideront à éviter le redouté coma alimentaire des Fêtes :

  • Le jour du grand repas, buvez beaucoup d'eau tout au long de la journée. Être bien hydraté vous aidera à contrer la sensation de grande faim au début du repas et facilitera également la digestion.
  • Remplissez la moitié de votre assiette avec des légumes colorés et mangez-les en premier. En faisant le plein d'aliments sains comme des légumes verts et des carottes, vous aurez non seulement votre dose de fibres nourrissantes, mais aurez aussi moins tendance à manger trop de viande, de fromage et de dessert, qui sont les aliments plus rassasiants.
  • Après une ou deux bouchées, déposez votre fourchette et prenez le temps d'interagir avec votre famille et vos amis. En laissant passer au moins 10 secondes entre chaque bouchée, vous permettez à votre corps d'émettre un signal de satiété avant que vous n'ayez trop mangé.
  • Proposez-vous pour faire la vaisselle une fois le repas terminé, ou allez marcher en groupe dans le quartier. Une position debout et une activité physique légère faciliteront la digestion et vous aideront en plus à regagner de l'énergie après être resté assis durant un long repas.

Avant de commencer votre prochain repas des Fêtes, rappelez-vous que ce n'est pas en évitant le tryptophane contenu dans la dinde que vous éviterez le coma alimentaire. Cherchez plutôt à rester hydraté, à choisir des aliments sains et colorés, à manger plus lentement et à rester actif après le repas. Grâce à ces conseils, vous vous sentirez beaucoup mieux et surtout, vous serez moins fatigué à la fin de la journée.