Comme on voit de plus en plus de kombucha sur les tablettes des magasins, vous vous demandez sûrement s'il serait très complexe de commencer à faire le vôtre à la maison. Est-ce une bonne idée? Pourriez-vous vraiment le faire? De quoi auriez-vous besoin? La bonne nouvelle, c'est qu'il est tout à fait possible de faire votre propre kombucha à la maison. Vous n'avez besoin que des instructions et du matériel appropriés. Du bon équipement aux conseils de pro, voici les détails de ce dont vous aurez besoin pour brasser votre propre saine boisson fermentée à la maison.

Matériel nécessaire

Pour fabriquer du kombucha, vous devez tout d'abord disposer des bons outils. Heureusement, la plupart sont faciles à trouver. En fait, quelques-uns se cachent probablement déjà dans votre cuisine. Le seul ingrédient inhabituel dont vous aurez besoin est la CSLB, l'acronyme de « culture symbiotique de levures et de bactéries ». La CSLB est aussi parfois appelée la « mère » ou la « culture de kombucha ». Vous pouvez en commander une en ligne, en demander une à un ami qui brasse déjà son kombucha ou en « cultiver » une vous-même. Une fois que vous avez votre CSLB, voici les autres choses donc vous aurez besoin :

  • 13 tasses d'eau filtrée
  • 1,5 tasse de sucre
  • Une cuillère en bois
  • 5 sachets de thé nature
  • Un pot en verre de 4 litres (évitez le métal, qui peut compromettre la qualité du kombucha au fil du temps)
  • 8 onces de kombucha (provenant d'une bouteille de kombucha commercial cru nature)
  • Du ruban adhésif transparent
  • Une serviette banche propre et mince
  • Un gros élastique
  • Un entonnoir
  • Des pots, pichets ou autres récipients en verre

Le processus

Réservez-vous un après-midi ou une fin de semaine pour vous lancer dans la production de kombucha, puis réunissez tous les ingrédients et l'équipement nécessaire. Suivez ensuite les étapes ci-dessous :

  1. Faire bouillir l'eau. Versez 3 tasses d'eau filtrée dans une grande casserole et portez à ébullition à feu moyen.
  2. Ajouter le sucre. Ajoutez le sucre à l'eau, brassez le mélange à l'aide d'une cuillère en bois jusqu'à ce qu'il soit complément dissout, puis retirez la casserole du feu.
  3. Faire infuser le thé. Ajoutez cinq sachets de thé à l'eau sucrée, laissez-les infuser pendant 10 minutes, puis retirez-les.
  4. Laisser refroidir. Versez le mélange dans le bol en verre, puis laissez-le refroidir sur le comptoir pendant 2 heures ou jusqu'à ce qu'il soit à température ambiante.
  5. Ajouter le kombucha nature et la CSLB. Mettez le kombucha cru nature et la CSLB dans le bol avec votre mélange.
  6. Couvrir. Posez des bandes de ruban adhésif allant d'un côté à l'autre du bol, en les faisant s'entrecroiser pour créer une couche uniforme. (Cela aidera à éviter que la serviette tombe accidentellement dans votre bol et contamine votre kombucha.) Posez la serviette blanche mince et propre sur le ruban adhésif, tendez-la bien, puis utilisez l'élastique pour la fixer sur le dessus du bol.
  7. Laisser reposer pendant au moins une semaine. Placez le bol couvert dans un endroit sombre et bien aéré. Laissez-le reposer pendant sept à 10 jours. Au cours de cette période, la mère se nourrira du thé sucré et produira une deuxième culture de kombucha. Cette deuxième culture est parfois appelée le « bébé ». Vous saurez que votre kombucha est prêt lorsque le bébé sera complètement formé à côté de la mère.
  8. Filtrer le kombucha. Une fois que votre kombucha est prêt, versez-le dans des pots ou des pichets en verre en utilisant un entonnoir dans lequel vous aurez posé une serviette afin d'agir comme un filtre. Conservez ces pots de kombucha au réfrigérateur et aromatisez-les avec des fruits ou d'autres ingrédients de votre choix.
  9. Répéter. Après l'embouteillage de chaque lot de kombucha, répétez tout le processus. Le bébé peut être utilisé pour produire un nouveau lot, offert à un ami ou jeté.

Conseils pratiques

Une fois que vous comprenez bien l'idée de base, brasser votre propre kombucha est un jeu d'enfant. Voici quelques conseils à garder en tête :

  • Éviter le métal : Comme nous l'avons mentionné plus tôt, évitez tout ustensile en métal. Les cuillères, bols et passoires en métal peuvent nuire à la qualité de votre kombucha fait maison. Il pourrait même développer une saveur métallique désagréable.
  • Aromatiser le kombucha : Lorsque vous aurez maîtrisé l'art de brasser votre kombucha, vous pourriez vouloir expérimenter avec différentes saveurs. Bien que le thé noir traditionnel soit idéal au début, une fois que vous serez à l'aise, vous pourrez expérimenter avec d'autres types de thé. Vous pouvez aussi ajouter des fruits à votre produit fini en laissant un peu d'espace libre dans vos pots hermétiques et en laissant le mélange reposer pendant 2 à 14 jours de plus.
  • Ajuster l'acidité : Si vous trouvez votre kombucha trop sucré ou trop acide, essayez de modifier avec le temps de fermentation. Commencez à goûter à votre kombucha une fois par jour à partir du septième jour de fermentation. Arrêtez le processus de fermentation quand son goût correspondra à ce que vous recherchez.

La beauté de brasser son kombucha à la maison est de trouver de nouvelles façons de maîtriser la préparation de votre boisson favorite. Qui plus est, c'est amusant et économique, en plus de vous permettre de mettre au point des saveurs personnalisées. Utilisez les conseils ci-dessus pour vous lancer dans votre propre aventure avec le kombucha dès aujourd'hui.