Saviez-vous que chacun d'entre nous gaspille en moyenne 215 kilogrammes de nourriture par année?

Certains jettent des restes alimentaires propres à être consommés (et délicieux), tandis que d'autres considèrent la date limite de vente comme sacro-sainte. D'autres encore rejettent les légumes imparfaits ou cuisinent plus de nourriture que nécessaire et se débarrassent des restants.

Mais quels sont les effets négatifs du gaspillage alimentaire, autant sur nos portefeuilles que sur l'environnement?

Les répercussions financières du gaspillage alimentaire sont colossales. Ce sont approximativement 162 milliards de dollars en aliments qui sont perdus et gaspillés par les détaillants et les consommateurs chaque année. Uniquement pour une famille de quatre, les pertes s'élèvent à 1 500 $. Comme si ce n'était pas assez, ces aliments rejetés composent la majorité des ordures se frayant un chemin jusqu'à nos dépotoirs. En se décomposant, elles libèrent du méthane, un puissant gaz à effet de serre. En fait, selon l'Environmental Protection Agency, 20 % des émissions totales de méthane aux États-Unis proviennent des dépotoirs.

Bien que réduire le gaspillage dans les domaines de la transformation et de la production alimentaire puisse représenter un défi de taille, voici quatre mesures que vous pouvez prendre à la maison pour réduire votre empreinte et vivre une vie plus écoresponsable.

Faites preuve de créativité en cuisine

Le « Smoothie Tracker » d'ORC International a récemment permis de déterminer que les restes arrivaient en deuxième place des aliments les plus gaspillés à la maison. Afin de lutter contre ce problème, trouvez de nouvelles façons uniques d'utiliser vos restes. Mettez des os de poulet et des épluchures dans une marmite d'eau, portez-la lentement à ébullition, puis laissez mijoter. Ajoutez des herbes aromatiques et d'autres assaisonnements afin d'obtenir un bouillon que vous pourrez utiliser pour vos soupes, vos mijotés et vos bols de nouille, comme cette recette de ramen au poulet. Vous pouvez aussi donner un nouveau moment de gloire à vos restes de l'Action de grâce en les transformant en savoureux tacos.

Préparez, planifiez et conservez vos repas

Planifiez vos repas pour vous aider à demeurer sur la bonne voie. Faites l'inventaire du contenu de vos armoires et de votre réfrigérateur et notez ce qui expirera bientôt. Créez un menu pour la semaine qui utilisera ces aliments, idéalement en choisissant des plats qui s'enchaîneront bien les uns aux autres et qui vous permettront d'utiliser les restes de la veille pour préparer le déjeuner, le dîner ou le souper du lendemain. En dressant votre menu hebdomadaire d'avance, vous éviterez de préparer plus de nourriture que nécessaire. Vous pouvez aussi conserver les aliments — même des repas complets — en les congelant, en les mettant en conserve ou en les faisant mariner. Les fruits, les légumes, la viande et le pain ont tendance à être les premiers à perdre leur fraîcheur. La bonne nouvelle est qu'ils peuvent être congelés et savourez plus tard. Pour en apprendre davantage sur la préparation de repas à l'avance, consultez cet article.

Utilisez les restants de nourriture

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, les fruits et légumes, mais aussi les racines et tubercules (comme les pommes de terre et le dolique bulbeux) sont les aliments les plus gaspillés au monde. Saviez-vous que vous pouvez mettre des fruits et des légumes entiers dans votre mélangeur Vitamix? En outre, l'extraction du jus d'aliments complets est une excellente façon d'ajouter plus de nutriments et d'énergie à votre alimentation. Vous pouvez aussi faire du composte à même votre cuisine grâce au FoodCycler, en jetant les restes de nourriture dans son seau amovible. Cet appareil compact décompose les cœurs de fruits, les pelures de légume, les produits laitiers, les os de poulet et plus pour les réduire à un dixième de leur volume original et créer un fertilisant riche en nutriments qui peut être ajouté au terreau à jardin.

Savourez l'imperfection

Certaines personnes jettent ou choisissent de ne pas acheter les fruits et les légumes qui ne sont pas aussi beaux que les autres. Ils affichent peut-être des bosses ou des meurtrissures, mais ils goûtent exactement comme leurs homologues correspondant plus à nos standards de beauté. Plutôt que de vous débarrasser de ces produits mal-aimés, prenez donc une chance — et une bouché. Nous avons fort à parier que vous ne le regretterez pas. Vous pouvez même vous abonner auprès d'entreprises comme Imperfect Foods ou Misfits Market pour recevoir des boîtes de fruits et légumes imparfaits directement à la maison.

Peu importe la façon dont vous choisissez de réduire votre incidence sur l'environnement et de vivre une vie plus écoresponsable, chaque petit geste compte. Les actions les plus modestes peuvent aider à nous rapprocher de notre objectif de réduire les pertes et le gaspillage alimentaire de moitié d'ici 2030. En réduisant de seulement 15 % les déchets alimentaires, nous aurions assez d'aliments pour nourrir 25 millions de personnes.

Comment votre Vitamix vous aide-t-il à réduire le gaspillage alimentaire? Partagez vos astuces avec #myvitamix.